top of page
Clavier Bosendorfer - 02.jpg
Intermezzi per pianoforte 

Gymnopédies nocturnes               

                                                    à Yvan

 

 

 ô ma tête qui n'est qu'un doigt

Fluide sur le pavage d'ivoire,

 

 ô ma tête faite pour la mémoire

Je  ne sais quel pas de danse,

Selon  quels sentiers d'entre moisson-des-lunes

Auras-tu si gracieusement vaqué ?

 

Regard sacrifié d'un coup d'archet,

Œil attentif aux plaines

Où roulent les sabots de cristal de Pégase,

Comme j'aime, ô ruées des ruisseaux,

 

Les cent et une sonatines,

Affluant à l'avide moulin trop intime ;

 

Et, pour ce havre natté

De franche douceur,

La tempérance née d'un air de mandoline,

Aux Marches italiennes

 

                                     J. Monnet le 16/11/2013

Intermezzo 01 Philippe Parolini
00:00 / 02:34
Intermezzo 2 Philippe Parolini
00:00 / 01:12
Intermezzo 3 Philippe Parolini
00:00 / 03:04
16 Inspiro 02Philippe Parolini
00:00 / 01:56
bottom of page